Georg Friedrich Haendel (1685 - 1759)

Alcina

©
imprimer

Georg Friedrich Haendel (1685 - 1759) Alcina

Dramma per musica en trois actes
Livret anonyme d’après l'Alcina delusa da Ruggiero d'Antonio Marchi, inspiré de L’Orlando furioso de Ludovico Ariosto
Créé le 16 avril 1735 au Covent Garden de Londres

Direction musicaleAndrea Marcon
Mise en scèneKatie Mitchell
DécorsChloe Lamford
CostumesLaura Hopkins
LumièreJames Farncombe
Collaborateur aux mouvementsJoseph W. Alford
  
Assistant musicalJohannes Keller
Pianiste répétiteurJean-Paul Pruna
Assistants à la mise en scèneDan Ayling, Robin Tebbutt
Assistante aux décorsBlanca Anon Garcia
Assistante aux costumesClémence Pernoud*
  
AlcinaPatricia Petibon
RuggieroPhilippe Jaroussky
MorganaAnna Prohaska*
BradamanteKatarina Bradić
OronteAnthony Gregory*
MelissoKrzysztof Baczyk*
ObertoElias Mädler, Lionel Wunsch (membres du Tölzer Knabenchor, en alternance)
  
ActeursJuliet Alderdice (Alcina âgée), Jane Thorne (Morgana âgée), Ian Hallard (père d'Oberto et serviteur), Zoé Aldrich, Josephine Arden, Sarah Northgraves et Anna Martine (servantes)
  
ChœurMusicAeterna (Chœur de l'Opéra de Perm)
Chef de chœurVitaly Polonsky
  
OrchestreFreiburger Barockorchester
  
ContinuoThéorbes: Daniele Ciminiti, Maria Ferré; Violoncelle: Guido Larisch; Clavecins: Andrea Marcon, Johannes Keller

Tous les chanteurs de cette production effectuent leur prise de rôle.

Production / Coproduction
Nouvelle production du Festival d’Aix-en-Provence
En coproduction avec le Théâtre du Bolchoï

A LIRE : Interview de Patricia Petibon et Philippe Jaroussky (Libération, 19/06/2015)

A LIRE : Interview avec Chloe Lamford, scénographe du spectacle

Elle se fait jeune et belle par son art qui en a trompé beaucoup comme
Ruggiero. Mais l’anneau vient déchirer le voile qui depuis de nombreuses
années déjà cachait la vérité. Ce n’est donc pas miracle si, dans l’esprit
de Ruggiero, toute pensée d’amour pour Alcina s’éteint, maintenant qu’il
la trouve telle que ses artifices ne peuvent plus le tromper.

Ludovico Ariosto, Roland furieux, chant VII (1516)

Alcina est magicienne et elle a mis son art au service de la séduction : ses charmes illusoires attirent sur son île des chevaliers qu’elle a tôt fait de transformer en bêtes sauvages ou en rochers. Mais la séductrice a finalement été séduite. Elle est tombée amoureuse du chevalier Ruggiero, à qui elle fait oublier sa vie d’avant. Prise à son propre piège, Alcina ne peut plus connaître que le déclin : Ruggiero l’abandonnera pour retourner dans les bras de la fidèle Bradamante. Et à la magicienne dépossédée de ses sortilèges, il ne restera que les larmes. Puisant une fois encore à la source intarissable du Roland furieux de l’Arioste, Haendel compose Alcina en 1735, quelques mois après Ariodante et pour les mêmes chanteurs. Il y retrouve sa plus belle inspiration, galvanisée par les enchantements de sa tragique héroïne.

*Ancien artiste de l'Académie du Festival d'Aix

VOIR LE WEBDOC DU SPECTACLE

LIRE LE PROGRAMME DE SALLE

réserver  >

informations pratiques

Dates

Les 2, 4, 10, 12, 16, 18 et 20 juillet 2015 à 19h

Prix des places

Tarifs : 250€, 165€, 115€, 55€, 30€, 15€ (sans visibilité)

Tarif jeunes : 15€

Spectacle disponible en abonnement et en formules Premium ou Prestige

Tarif découverte enfant pour toutes les représentations sauf la première

En savoir plus sur les tarifs
En savoir plus sur les abonnements

3h30 entracte compris

Spectacle en italien surtitré en français

Autour d'Alcina

Le webdoc d'Alcina

Les préludes au spectacle

Tête-à-tête avec Philippe Jaroussky

Tête-à-tête avec Anna Prohaska

Projection gratuite

Retransmission le 10 juillet en léger différé à 22h15 sur The Opera Platform, Arte et Arte Concert et en différé sur Mezzo

Retransmission le 6 juillet à 20h sur France Musique

 


le Festival a le soutien de
Alrarea-Cogedim
partenaire officiel
partenaires
faire un don Blog goodies